AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Avenger Death

Aller en bas 
AuteurMessage
Funébria

o0o Avenger Death oOo
o0o Avenger Death oOo
Funébria

Féminin Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 16/02/2005

·Fiche Informative·
Race  : Lycan
Activité  : Emmerder les Templiers
Etat de Santé  :
Avenger Death Left_bar_bleue85/100Avenger Death Empty_bar_bleue  (85/100)
Avenger Death Empty
MessageSujet: Avenger Death   Avenger Death EmptyMer 18 Nov 2009, 18:29

Sombre et oppressante forêt. Végétation luxuriante et abondante qui vous ouvre les portes de son domaine ancestral. Pas un bruit, pas un chant ne s’y élève. Il semble qu’ici le temps à cesser sa marche inexorable. C’est au creux de cet antre de paix que repose, sur son autel telle une offrande, un épais livre de cuir tanné. Finement et délicatement ouvragée, sa couverture lentement se meut. Voici qu’il s’ouvre pour venir à laisser ses pages jaunes noircies de lignes aux arabesques captivantes prendre vie et vous compter une histoire, son histoire…



Avenger Death Grimoire1ti11



Il était une fois...

_________________
Avenger Death Signatureelo8qf


Dernière édition par Funébria le Mer 16 Déc 2009, 19:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lantredesreves.skyblog.com
Funébria

o0o Avenger Death oOo
o0o Avenger Death oOo
Funébria

Féminin Nombre de messages : 393
Date d'inscription : 16/02/2005

·Fiche Informative·
Race  : Lycan
Activité  : Emmerder les Templiers
Etat de Santé  :
Avenger Death Left_bar_bleue85/100Avenger Death Empty_bar_bleue  (85/100)
Avenger Death Empty
MessageSujet: Chap 1 : Prologue   Avenger Death EmptyMer 25 Nov 2009, 17:37

Chap 1 : Prologue



Depuis quelques temps déjà, les apparitions en public de la femelle Alpha s’étaient restreintes. La cause ? Les rondeurs de son ventre avaient pris de l’ampleur, ne la faisant que rayonner d’avantage, mais se sont surtout les douleurs et les spasmes qui lui assaillaient le bas du ventre de façon de plus en plus rapprochées qui la clouaient au lit. De plus, depuis qu’elle avait prit connaissance de sa grossesse, elle avait cessé toute transformation. Le passage de l’humain à l’animal, et inversement, était une dure épreuve infligée au corps. La morphologie changeait, la musculature et les tissus mais également les os se métamorphosaient. Et faire subir cela à un fœtus n’était guère bon pour son développement et sa survie même si à coté de cela on prenait toutes les précautions du monde. Qu’importait cela, ce n’était en rien grave. Même sous sa forme humaine, Saeve d’Algernom se faisait respecter parfaitement. De plus, Darkan était là à veiller sur sa dulcinée et sa progéniture à venir. Et puis la délivrance était pour bientôt et cela n’était pas plus mal. L’enfant était plein de vie c’était certain mais également plein de vigueur au vue des coups qu’il portait déjà à sa mère.
Un enfant, cet enfant. Petit présent des cieux qui était venu comme ça. Presque un peu comme un cheveu dans la soupe. Mais quel bonheur que cette nouvelle pour le couple tout d’abord mais également pour la meute. Un héritier. La lignée des Algernom était faite. Darkan avait d’ailleurs eu un choc lorsque Seave lui avait annoncé que bientôt il serait père. Il, non ils ne s’attendaient pas à cela pour dire vrai. Certes ils y pensaient mais il y avait toujours un problème, un projet et tout simplement le bien-être de la meute en priorité.


« Quelques années plus tard, alors que Fabien lisait calmement dans un coin, sa ravissante compagne s’approcha de lui, un sourire mystérieux aux lèvres. Avec les années, il avait apprit à se méfier de ce genre de sourire.

" Fabien je dois te parler…. "

Elle était la seule à l’appeler Fabien. Il n’utilisait plus son vrai nom depuis longtemps, préférant son surnom. Déjà rien qu’avec cette phrase, il savait que quelque chose n’allait pas. Qu’avait-il fait encore ? Il posa son livre et se leva, venant enlacer Saeve et l’embrasser, avant de demander avec résignation :

"Qu’y a-t-il mon ange ?"

" Je suis enceinte "

Il prit la nouvelle de plein fouet. Fabien sentit son cœur s’arrêter alors que son cerveau tentait de donner un sens à ces trois petits mots. Cela prit quelques secondes, puis il sourit et déclara :

" C’est magnifique amour…. "

Il sentit ses jambes flageoler et il retourna s’asseoir, livide. Il allait être père ! C’était à la fois merveilleux et terrifiant… »

Et c’est par une nuit sans lune de l'automne 1883, où le ciel était zébré d’éclairs bleutés et argentés, que le silence et la noirceur s’abattirent sur l’enceinte du château. Dans la grande salle, un petit groupe de privilégiés était réuni. Impassibles et silencieuses statues qui patientaient. Dans tout le domaine, on s’afférait cependant à ses taches mais toujours dans un silence pesant.
Là, dans l’antichambre, Darkan s’activait, tournant en rond. Il s’angoissait du temps qui ne cessait son cours. Dans les appartements du couple, un corps ruisselant de sueur se tortillait dans le grand lit sous la douleur de plus en plus lancinante qui déchirait ses entrailles. C’était un combat avec soi-même que la Louve devait mener et cela seule. Seule certes cependant deux autres louves étaient là pour l’assister lors de la venue du petit être. Avec délicatesse, un linge humide lui fut apposé sur le front. La naissance d’un premier enfant est toujours une épreuve longue et douloureuse pour la mère comme pour le nouveau née, mais là il semblait que ça l’était encore plus.

Par delà les baies vitrées, une déchirure balafra la noirceur des cieux. Tâche rougeoyante qui embrasa la forêt si proche. Le feu jaillit, imposant et triomphant, rugissant sa rage et sa force. Toute l’attention de l’assemblée se focalisa alors sur les fenêtres. Spectacle envoutant et puissant que leur offrait la nature même. Puis un cri emplit alors la demeure. Tous retinrent leur souffle. C’était la délivrance. Mais qu’elle en serait l’issue. Des regards coururent sur Darkan, qui déjà s’était immobilisé et regardait la porte close. Que se passait-il à l’intérieur ? Sa compagne allait-elle bien ? En était de même pour le bébé ? Tant de questions et d’inquiétudes qui n’obtenaient d’écho.

La porte enfin ne tarda à s’ouvrir sur une des sages femmes. Haletante et l’air grave elle finit par sourire au Maitre. C’était bien la Délivrance, l’enfant était né. Sans plus attendre, cette dernière s’esquiva pour le laisser pénétrer la tanière conjugale.
Drakan se précipita auprès de sa Dulcinée, épuisée et en nage mais sereine et souriante. Prés d’elle, emmaillotée dans une couverture reposait sagement le nouveau né. Assis prés de sa Louve, il vint tremblotant et hésitant à découvrir l’enfant. Immédiatement ce dernier s’éveilla et ouvrit sur lui son regard de baise. L’enfant était une fille, parfait poupon qui désormais hurlait tel le feu non loin qui crépitait, s’étendant. Seave épuisée ne tarda pas à s’endormir, bénéficiant ainsi du sommeil du juste tandis que Darkan la veilla avec sa fille dormant, elle-aussi, dans ses bras.

C’est seulement au matin que l’enfant fut présentée à la meute toute entière en présence du couple Alpha. Déjà Seave allait mieux. L’enfant, prénommée Funebria, fut montrée à la meute attentive. Regard de braise qui s’éveilla sur les siens, fulminant et indomptable petit être.
Présage ici vu. Ainsi, l’enfant héritier était trouvé.
Des hurlements s’élevèrent enfin, bienvenue de la meute à l’héritière.

_________________
Avenger Death Signatureelo8qf
Revenir en haut Aller en bas
http://lantredesreves.skyblog.com
 
Avenger Death
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Warner Bros. acquiert les droits de Death Note
» [Hasard] He who fears death dies every time he thinks of it - Catalina & Zoé (J6)
» Sujet: Death D. Dany ,alias DDD ,également connu sous le nom d'épouvantail
» My love for you become a sweet death (Tommy)
» Deathskull, Da riteurn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darklight City :: † Les Personnages † :: Cher journal...-
Sauter vers: