AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Contexte et Histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Darklight City

Botte-popotin en service

Botte-popotin en service
Darklight City

Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 10/02/2005

·Fiche Informative·
Race  : Truc Indéfinissable
Activité  : Dieu à temps partiel
Etat de Santé  :
Contexte et Histoire Left_bar_bleue100/100Contexte et Histoire Empty_bar_bleue  (100/100)
Contexte et Histoire Empty
MessageSujet: Contexte et Histoire   Contexte et Histoire EmptyMar 08 Sep 2009, 01:42

Contexte et Histoire Dlc



Ville maudite sur décor d’apocalypse.
Ici, les survivants ne sont pas ceux que l’on pourrait croire. Espèces immortelles, lycanthropes et vampires se terrent dans ce qui n’est plus que leur dernier bastion.
Autrefois, ce n’était qu’une grande ville comme beaucoup d’autre, avec ses habitants qui vivaient dans un beau rêve bercé d’un quotidien au banal presque ennuyeux. Les immortels n’étaient que des ombres, vivants parmi eux, partageant ce quotidien normal en préservant le Secret qui cachait aux yeux de toutes leurs existences. Sur fond de paix relative, certains devenaient des garants d’une trêve quand d’autres n’avaient plus pour quête qu’une vie paisible et sans menaces.
Ils y étaient pourtant presque arrivés. Si seulement ils y étaient arrivés.

Mais le Secret fut brisé.

Dans l’ombre d’une société secrète, les templiers ont attendu les siècles nécessaires pour terminer l’épuration qu’ils n’avaient pu achever au Moyen Age. Et à présent, comme un retour violent dans l’ère de la terreur, lycans et vampires sont traqués de part le monde. Un seul espoir pour ne pas avoir à craindre chaque bruits de pas, chaque regard en coin, chaque ombre errante : DarkLight City.
Détruite par les bombardements, menacées par les templiers qui ont pris le contrôle du monde et des armées, ils n’ont plus qu’à se réunir et à se montrer assez fort pour mériter de vivre. L’époque des conflits raciaux entre immortels est à présent révolue.
Le désespoir unis les bêtes traquées paraît-il.
En 2051, la ville est encore assiégée.

Mais vous, dans cet enfer, jusqu’où serez-vous prêts à aller pour sauvegarder vos propres espoirs ?

_________________
Contexte et Histoire Sms24cozu4
Contexte et Histoire 0083


Dernière édition par Darklight City le Mar 08 Sep 2009, 01:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Darklight City

Botte-popotin en service

Botte-popotin en service
Darklight City

Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 10/02/2005

·Fiche Informative·
Race  : Truc Indéfinissable
Activité  : Dieu à temps partiel
Etat de Santé  :
Contexte et Histoire Left_bar_bleue100/100Contexte et Histoire Empty_bar_bleue  (100/100)
Contexte et Histoire Empty
MessageSujet: Re: Contexte et Histoire   Contexte et Histoire EmptyMar 08 Sep 2009, 01:45

Chronologie DLC :

Printemps 1626…

Des colons britanniques trouve un vallon magnifique, lieu de promesse d’un nouveau départ, assez loin des côtes pour être fréquemment oublié par les impôts de la Grande-Bretagne. Ils établissent un campement, et dans la saison, construisent des premières habitations. La pêche, la chasse et un peu de culture font vivre les habitants. Le village est baptisé Dell of Liberty.
Le seul désagrément sur l’heure est la présence d’aborigène, une tribu indienne qui ne voit pas d’un très bon œil l’arrivée des colons qui déjà les avaient éloignés des côtes…

Printemps 1635…

Non loin du village, un couple de nobles européens établit aux abords de l’immense forêt les fondations de leur demeure. Vraisemblablement, leur goût pour le luxe semble présent et c’est un architecte français qui établit les plans et dirige la construction de ce qui semble être un manoir.

Année 1636…

Une sorte d’entreprise nommée Coecaedes voit le jour et assure, à des frais dérisoires, le transport des marchandises des villages portuaires jusqu’à Dell of Liberty. La ville s’étend davantage grâce à ces nouveaux échanges économiques.

Jusqu’en 1654…

Etrange phénomène, période noire de Dell of Liberty. Des personnes disparaissent, d’autres sont retrouvées mortes. On supposait que ce fut des bêtes sauvages, ou des indiens tentant de les faire partir. Les rumeurs vont bon train, les superstitions aussi. Les plus âgés parlent de créatures de la nuit, de monstres qui changent de forme, ou autres inepties qui faisaient parti de vieilles histoires du vieux continent. Mais étrangement, tout fini par s’arrêter aussi subitement que ça a commencé…

Année 1682…

Afin de s’assurer un certain revenu pour du plus long terme, la famille d’Algernon déboise une partie de ses terres pour en faire des pâturages fort bien exploités. Le bétail bien soigné et prospère assure lait, viande et cuir lorsque l’hiver empêche les transports de Coecaedes d’aller chercher de la marchandise vers les villes portuaires. Ils réalisent ainsi une véritable petite entreprise qu’ils nomment Noctiluca.

Entre 1690 et 1775…

On parle du Diable, il se serait établi à Dell of Liberty. Encore quelques morts, des disparitions étranges, ou des scènes de crimes sans cadavres. Les habitants parlent de démons venus les exterminés parce qu’ils avaient profané un jardin de Dieu en venant s’établir ici, plus loin des côtes. A la nuit tombée, tout le monde s’enferme, c’est devenu une habitude. Habitude qui a vu limiter les décès. Mais heureusement, il semblerait qu’aucune famille ne soit touchée à proprement parler. La gazette locale n’expose que des morts sans famille, ou peu proches de la vie de la cité. Heureusement, au fil des décennies, ces attaques semblent diminuer pour ne plus du tout inquiéter la population qui voit s’approcher une autre menace venue d’Europe. Les prix augmentent, les taxations sont de plus en plus élevées. Mais heureusement, Noctiluca et Coecaedes font de leur mieux pour limiter les dégâts financiers et permettre tout de même à Dell of Liberty de prospérer envers et contre la Couronne.

Année 1776…

4 Juillet : Thomas Jefferson est aux anges, son projet d’indépendance est voté et le nouveau contient se déclare « Etats-Unis d’Amérique Libre ». La nouvelle atteint vite Dell of Liberty, la population en effervescence hurle sa joie et sa colère contre l’Angleterre. A position loin des côtes persuade le peuple que jamais l’armée britannique n’osera venir jusqu’à lui.

Année 1779…

La guerre bat son plein dans le nouveau monde. Les troupes anglaises, contrairement à ce que pensaient les habitants de Dell of Liberty, marchent sur la ville. C’est grâce aux services de transports de Coecaedes que la population fut prévenue assez tôt pour abandonner la ville. Les troupes américaines n’arriveraient pas à temps pour protéger Dell of Liberty, c’était un fait.

A l’aube du 21 mai, un message se répand comme une traînée de poudre dans le campement. Les troupes anglaises ont fuit la région. Incrédules, certaines personnes décident d’aller vérifier. A leur arrivée, ils trouvent les cadavres de centaines de soldats anglais massacrés, mutilés même, avec des expressions de pure terreur.
Les habitants reviennent, la ville se reconstruit. Mais ce n’est plus Dell of Liberty. Pour les plus anciens qui ont toujours cru à une puissance occulte, c’est le Seigneur lui-même qui a ouvert les portes de l’enfer pour punir les anglais. En hommage à cette nuit sanglante, la ville est rebaptisée…
Ainsi naquit réellement Darklight City.


11 décembre 1816

L’Inidana devient officiellement le dix-neuvième Etat des Etats-Unis d’Amérique.
18 décembre 1865, W.H. Seward rédige le treizième amendement à la Constitution des Etats-Unis qui aboli l’esclavage dans l’Indiana et de nombreux autres Etats du nord de l’Amérique.

De 1850 jusqu’en 1950

L’industrialisation provoque un choc démographique. C’est l’explosion. De ville modeste, DarkLight City passe au statut de grande métropole, puis de mégalopole en un seul siècle. Les deux grandes entreprises phares, Noctiluca et Coecaedes n’y sont pas étrangères. Elles financent bon nombre de constructions et de projets politiques visant à améliorer la vie en ville. La première, puis la deuxième guerre mondiale permet aux deux groupes de prospérer d’avantage. La crise entre 1929 et 1932 ne semble pas leur avoir porté le moindre préjudice.

Année 2001…

L’attaque terroriste du onze septembre inquiète la population locale. En effet, les trois tours de Coecaedes par leur taille et le symbole économique qu’elles représentent pourraient être la cible de prochains attentats. Afin d’apaiser la population, la firme fait revérifier ses structures internes et passe un accord avec les aéroports des environs pour être avertis dès qu’un appareil s’écarte du trafic aérien habituel. A la fin de l’année, Coecaedes reçoit une récompense de la mairie pour participation active dans la lutte antiterroriste.

Année 2009…

Un tueur en série sévit en ville. Les autorités imposent un couvre-feu afin de limiter les risques. Certaines personnes préfèrent quitter la ville quelque temps, mais la grande majorité de la population ne doute pas de l’efficacité des agents de police. Vers le milieu de l’année pourtant, des doutes s’imposent. Les forces de l’ordre se font montrer du doigt par les médias et l’affaire devient connue à échelle mondiale. Le F.B.I. installe une cellule spécialisée sur les meurtres en série au sein même de la ville.

Année 2010…

Dès le mois de janvier, l’existence de créatures surnaturelles est révélée au monde entier. Les premiers jours, beaucoup croient en une blague mondiale. Hélas, le tueur de série de DLC est montré en exemple et des documentaires retracent des autopsies de victimes prouvant que le tueur ne peut pas être humain. Un mouvement de panique s’empare de la ville, de petites émeutes éclatent, vite contenues par la police.
Fin février, l’O.N.U. déclare offrir les pleins pouvoirs à un groupe nommé l’Ordre du Temple dans le but clairement avoué de lutter contre la menace que représentent les vampires et les lycans.
Début mars, les forces de l’ordre ne suffisent plus à contenir les émeutes. En ville, c’est la panique. La population est invitée à rester cloîtrée chez elle jusqu’à nouvel ordre. Les entreprises de Noctiluca et Coecaedes envoient leurs agents de sécurités prêter main forte à la police. Cependant, lorsque les médias annoncent que l’Ordre du Temple a bloqué les finances de ces deux groupes, la population commence à douter de l’intégrité de Noctiluca et Coecaedes. Certains petits groupes d’émeutiers tentent de s’en prendre aux sièges des deux firmes, sans succès.
Le 23 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé, épaulée par l’armée américaine, déclare DLC zone de quarantaine. Les médias annoncent qu’il a été prouvé que la ville comportait le plus haut taux d’immortels du monde.
Le 25 mars, la population humaine est évacuée. L’Ordre du Temple donne ses directives à l’armée. En moins de 24h, les mortels sont hors de la ville. Tous les immortels qui ont tenté de passer ont été abattus sans sommation.
Le 26 mars, DLC est bombardée. La ville telle que le monde l’a alors connue jusqu’alors n’existe plus.
Le 3 avril, l’Ordre du Temple déclare officiellement le début de la Grande Traque. A travers le monde entier, les immortels sont chassés.
Une crise financière sans précédent sévit dans le monde entier. Les médias, gérés par l’Ordre du Temple cultivent avec soin la paranoïa. Les templiers offrent des récompenses à toute personne donnant des informations permettant d’arrêter un lycan ou un vampire.

Jusqu’en 2043…

Les immortels tentent de survivre tant bien que mal. Mais la famine sévit en ville. Une partie des loups et des vampires s’en sortent en se partageant les militaires venus faire des rafles en ville. Mais les humains restés peinent à survivre. Certains immortels prennent délibérément des risques pour aller voler de la nourriture à l’armée. Les vampires et les loups restent les plus touchés. Beaucoup succomberont à la faim ou seront tués par leurs semblables parce que la famine leur fait perdre leur contrôle.
Des organismes ont commencé à se battre pour obtenir le droit de parachuter des denrées alimentaires aux immortels et humains piégés à DLC.

Jusqu’en 2051…

Le siège de DLC dure encore. Les immortels ont réussi à maintenir une partie de la ville viable. En se soutenant les uns les autres, ils ont pu réhabilité une partie des immeubles que les bombardements n’ont pas entièrement détruits. L’électricité a été installée grâce à des panneaux solaires et des éoliennes artisanales. Deux vastes abris sous terrains sont accessibles en cas d’attaque aérienne. Ces mêmes abris servent à stocker la nourriture. Une organisation au sein même de la ville rationne tout et permet ainsi à la ville de tenir tête aux templiers et à l’armée américaine.

_________________
Contexte et Histoire Sms24cozu4
Contexte et Histoire 0083
Revenir en haut Aller en bas
 
Contexte et Histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte du forum
» La santé au cours de l'Histoire : Révélations inattendues
» AGATE ♣ L'histoire d'une vie, l'histoire d'une envie.
» Musique et Histoire...
» Les génies précoces de l'Histoire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Darklight City :: † Avant de jouer... † :: L'Univers du Jeu-
Sauter vers: